Espèces exotiques envahissantes


À Lantier, certaines espèces exotiques envahissantes peuvent se retrouver dans vos aménagements paysagers, vos bandes riveraines ou encore sur vos terrains. Aidez-nous à les identifier pour protéger nos écosystèmes naturels.

Renouée du Japon (Fallopia japonica)


Originaire d’Asie, on peut identifier la renouée du Japon grâce à sa tige ressemblant à du bambou. Elle peut être de 2-3 mètres de hauteur en été et vous la trouverez particulièrement aux abords des cours d’eau.

Roseau commun (Phragmites australis)

Le roseau commun est originaire de l’Eurasie. Il peut se trouver près des cours d’eau, le long des routes ou bien sur des terrains vacants. Il peut atteindre une hauteur de 4 mètres.


La berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)

La berce du Caucase se retrouve principalement dans les milieux humides. Elle mesure entre 2 et 5 mètres. Sa sève est toxique et cause des lésions à la peau, il faut donc prendre des précautions avant de toucher à cette plante. Attention à ne pas confondre avec la Berce laineuse (Heracleum maximum) ou la Berce commune (Heracleum sphondylium).

Le nerprun bourdaine (Frangula alnus)

Originaire de l’Eurasie et introduit en Amérique du Nord à la fin du 19e siècle, le nerprun bourdaine est un arbuste pouvant atteindre 6 mètres de hauteur. Ses feuilles luisantes et ses nervures parallèles marquées sont des caractéristiques distinctives.


Les identifier

D’autres espèces exotiques envahissantes peuvent être présentes sur le territoire, telles que le butome à ombelles (Butomus umbellatus), la salicaire pourpre (Lythrum salicaria), l’hydrocharide grenouillette (Hydrocharis morsus-ranae), l’alpiste roseau (Phalaris arundinacea), le myriophylle à épi (Myriophyllum spicatum) et la châtaigne d’eau (Trapa natans).

Pour vous aider à identifier les espèces, vous pouvez consulter le catalogue de faune et flore de Sentinelle sur le site du Gouvernement du Québec Environnement et Lutte contre les changements climatiques.

Nous vous encourageons fortement à utiliser l’outil québécois de détection des espèces exotiques envahissantes SENTINELLE. Disponible comme application ou sous format web, vous n’avez qu’à prendre des photos de vos observations et entrer les informations demandées. Vous contribuez ainsi à protéger la biodiversité de Lantier!


Les éradiquer

La technique pour éliminer une espèce exotique envahissante diffère pour chaque espèce. Surtout, si vous arrachez une espèce exotique envahissante, il est très important de ne pas la déposer ailleurs dans la forêt ni dans le bac à compostage domestique, car les graines pourraient survivre et se propager de nouveau. Vous pouvez :
  • l’apporter à l’écocentre
  • la déposer dans le bac brun en arrière de la municipalité

Vous avez des questions concernant une espèce exotique envahissante? Contactez-nous :

118, croissant des Trois-Lacs
819 326-2674 poste 3404
urbanisme@municipalite.lantier.qc.ca


Sources

La berce du Caucase. Repéré à : http://www.environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/nuisibles/berce-caucase/index.htm
Le nerprun bourdaine : un envahisseur exotique qui menace l’établissement des plantations. Repéré à https://mffp.gouv.qc.ca/publications/forets/connaissances/recherche/Hebert-Francois/Avis52.pdf
Le nerprun bourdaine, un envahisseur à la conquête des forêts du sud du Québec. Repéré à https://spbestrie.qc.ca/wp-content/uploads/2014/09/APF_NerprunB.pdf
Le roseau commun, un envahisseur de taille. Repéré à https://www.sepaq.com/parcs-quebec/blogue/article.dot?id=2d32c9c1-76a5-451a-a07c-a3d7dd28cb8f
Renouée du Japon : véritable peste végétale. Repéré à http://m.espacepourlavie.ca/renouee-du-japon-veritable-peste-vegetale